actu
29 avri
2019

La Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France lance son second appel à projets

29 avri 2019

La présentation du lancement de l’appel à projets 2019 est consultable ici. La lettre d’engagement est à retrouver ici et enfin le dossier de présentation de votre projet est téléchargeable ici.

Nous vous présentions l’année dernière notre Fondation d’entreprise, et suite au succès du précédent appel à projets, nous sommes ravis de vous présenter pour la deuxième année consécutive notre nouvel appel à projets dont le thème est : « Innovation et dynamique de territoire au service de la santé ».

Lancement de l’appel à projets 2019

Ce lundi 29 avril à Lens, la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France lançait son second appel à projets.

Innovation et dynamique de territoire au service de la santé

Avec plus de six millions d’habitants, la région Hauts-de-France est la troisième région française pour la taille de population. Elle est composée de territoires urbains très denses et de territoires ruraux bien moins peuplés.

Si la pyramide des âges fait ressortir une population plutôt jeune par rapport au reste du pays, le taux de chômage à 11.3% au 31 décembre 2018 est l’un des plus important des régions de l’Hexagone. La situation sociale de la population des Hauts-de-France est donc moins bonne comme en témoigne le taux d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) qui est le plus élevé des régions françaises, avec plus de 4 points d’écart avec l’échelon national (12,1 % des ménages contre 8,0 % en France).

La situation en terme de santé apparaît relativement dégradée eu égard aux standards nationaux avec un différentiel de mortalité de +13 % chez les hommes et +16 % chez les femmes, que l’on constate de façon identique pour les grandes causes de décès (cancers, maladies cardiovasculaires et causes extérieures). Le recueil du Baromètre santé nutrition mené en 2008 a notamment permis de constater que les habitants des Hauts-de-France âgés de 18 à 75 ans présentent une corpulence supérieure à l’ensemble des Français avec une plus forte prévalence de l’obésité qu’au niveau national. Enfin, selon ce même Baromètre santé nutrition 2008, la part des 18 à 75 ans ayant une activité physique élevée est moindre pour les loisirs dans les Hauts-de-France que dans l’Hexagone, tant chez les hommes que chez les femmes.

Pour toutes ces raisons, il a semblé pertinent au Conseil d’Administration de la Fondation de lancer le second appel à projets sur ce thème « Innovation et dynamique de territoire au service de la santé ».

Objet de l’appel à projets

La Fondation d’Entreprise soutiendra la mise en place d’actions innovantes visant à améliorer la santé et le bien être des habitants des Hauts-de-France permettant :

  • L’innovation au service de la santé (télémédecine, applications et objets connectés)
  • L’innovation et la création d’emplois au service d’une alimentation saine et équilibrée (circuits courts, agriculture biologique…)
  • La pratique sportive régulière des personnes les plus vulnérables à des fins de santé
  • Le retour à l’emploi de personnes éloignées du travail par leur état de santé
  • Le développement innovant d’activités physiques adaptées pour des personnes fragilisées par la maladie, l’âge ou le handicap

La mise en place d’actions innovantes (au sens de l’innovation sociale) est privilégiée afin de faciliter le développement de nouvelles pratiques et de nouvelles solidarités.

La thématique « alimentation » s’entend notamment dans la volonté de favoriser des actions de prévention.

Les projets peuvent s’inscrire dans une dynamique permettant une meilleure employabilité.

Qui peut participer ?

L’appel à projets est ouvert aux structures porteuses de projets à but non lucratif à l’exclusion des structures relevant du service public de l’emploi  pour des projets déployés dans la région Hauts-de-France.

Quelles modalités de sélection des dossiers ?

Le Conseil d’Administration de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France examinera les projets et décidera discrétionnairement de l’attribution et du montant des dons. La Fondation d’Entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France se positionne comme co-financeur du projet et intervient sur la partie différentielle pour équilibrer le budget prévisionnel du projet. La complémentarité avec les financements européens pourra être recherchée.

Le Conseil d’Administration retiendra particulièrement :

  • Le caractère innovant du projet sur le territoire Hauts-de-France
  • L’aptitude à proposer des solutions pertinentes pour un territoire spécifique
  • La proposition et la mise en œuvre de moyens d’évaluation de la réussite du projet
  • La conception d’un programme structurant pouvant servir d’expérimentation reproductible
  • L’association des publics au montage et/ou au pilotage du projet
  • Les approches communes de plusieurs associations permettant d’apporter une réponse globale à différentes problématiques

La démarche d’évaluation fait partie du processus d’innovation sociale.

Tous les projets seront évalués, les plus importants en termes de soutien financier feront l’objet d’une évaluation sur site par les responsables de la Fondation.

Pour être étudiée, cette demande devra s’appuyer sur :

  • Une évaluation du projet initialement soutenu
  • Une analyse des critères d’innovation sociale du projet (partage collectif du besoin et de l’aspiration, place des bénéficiaires, accessibilité, perspective de diffusion autonomisation des jeunes)

Les dossiers sont à demander exclusivement par mail à l’adresse suivante : fondation@hdf.caisse-epargne.fr

Les dossiers complétés doivent être envoyés avant le 30 septembre 2019, par email à l’adresse suivante : fondation@hdf.caisse-epargne.fr

Ils doivent contenir impérativement : le dossier complet de présentation du projet, les documents listés sur le dossier de présentation et le document « Engagement du porteur de projet » dûment complété et signé.

Les dossiers complets seront examinés en octobre par le Comité d’experts, la décision sera prise en novembre par le Conseil d’Administration de la Fondation et l’annonce des résultats aura lieu fin 2019.

La participation à cet appel à projets implique l’acceptation pure et simple du présent règlement ici dans son intégralité. La Fondation Caisse d’Epargne Hauts de France se réserve le droit de modifier le présent règlement si les circonstances l’y contraignent.

25 avri
2019

Parade d’Eldorado reportée au 04 mai/ RDV ce samedi à 17h à St Sauveur pour le lancement d’Eldorado

25 avri 2019

Communiqué de presse
Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord,
Martine Aubry, maire de Lille et
Ivan Renar, président de lille3000

 

Eldorado : Parade reportée au samedi 04 mai en raison de vents violents

En raison des conditions météo dégradées et particulièrement du risque de vents violents (jusqu’à 70km/h) annoncés par Météo France pour ce samedi à Lille et pour assurer la sécurité de tous, la Préfecture, la Mairie de Lille et lille3000 ont pris la décision de reporter la parade d’ouverture d’Eldorado et le feu d’artifice au samedi 04 mai 2019 à partir de 19h30.

Le reste du programme et des inaugurations prévus cette semaine et ce week-end pour l’ouverture de la saison culturelle Eldorado sont maintenus aux horaires initialement fixés. Les expositions du Tripostal et de la Gare Saint Sauveur resteront exceptionnellement ouvertes jusqu’à 22h ce samedi.

Rendez-vous ce samedi à 17h à la Gare Saint Sauveur pour le lancement de la Saison Eldorado et le 04 mai à partir de 19h30 pour la grande parade et le feu d’artifice.

Crédits : lille3000, Charles Bonduaeux

23 avri
2019

J-5 avant le lancement de l’édition 2019 de lille3000 Eldorado

23 avri 2019

La Caisse d’Epargne Hauts de France en tant que partenaire officiel de lille3000 vous présente Eldorado.

 

Le Mexique est à l’honneur

Comme pour chacune de ses éditions lille3000 lance les festivités d’Eldorado avec une grande parade. Le top départ de la parade initialement prévu le samedi 27 avril est reporté au samedi 4 mai en raison de vents violents. Vous pouvez participer à cette parade en vous inscrivant ici.

Au programme : une traversée du Mexique en danse et en musique, avec chars et costumes, en passant par Mexico, Oaxaca et Puebla, des villes qui symbolisent ce pays aux multiples facettes.

Un défilé inspiré par ses grandes fêtes, processions et coutumes : “El Dia de Los Muertos”, mariachis, bandas, masques et costumes de carnaval ; ses artistes et icônes telles Frida Kahlo ou la Catrina, ou encore inspiré par l’imagerie des Alebrijes et de la lucha libre !

L’ensemble est piloté par Fanny Bouyagui (avec les danseurs et chorégraphes Alexandre Fandard et Leïla Le Monies de Sagazan) – Art Point M, aux cotés de Sylvain Groud, directeur du Ballet du Nord-CCN Roubaix, Hervé Brisse pour les harmonies, Arnaud Van Lancker et la Cie du Tire-Laine, Romain Greco et Paco Enríquez (Ateliers El Volador) depuis Mexico. Elle réunit les harmonies de la région Hauts-de-France, ainsi que des centaines de participants.

Voici un aperçu de 5 Alebrijes que vous pouvez découvrir dès aujourd’hui rue Faidherbe.

Métamorphoses urbaines

Des dizaines d’installations transforment la ville : la Rambla avec ses Alebrijes géants tout droit venus du Mexique, une lune qui accueille les voyageurs en Gare de Lille Flandres, des jeux de miroirs aux reflets d’or au coeur de la vieille Bourse, ou encore des crânes mexicains. Partez à la découverte des trésors Eldorado.

Toutes les infos sur le site de lille3000 et sur le site Lille Tourisme. 

Suivez l’actu de @lille3000 sur les réseaux sociaux avec #eldoradolille sur Twitter, Instagram et Facebook. 

Crédits : Direction de la communication CEHDF, lille3000.

16 avri
2019

Le Groupe BPCE s’engage pour la restauration de Notre-Dame de Paris

16 avri 2019

Grâce à la mobilisation des Banques Populaires (dont Casden et Crédit Coopératif), des Caisses d’Epargne, de leurs fédérations, de Natixis et de Banque Palatine, le Groupe BPCE s’engage à soutenir la restauration de Notre-Dame de Paris à la suite de l’incendie dramatique intervenu hier.

Le Groupe BPCE lance aujourd’hui plusieurs initiatives en faveur de celles et ceux qui ont lutté contre l’incendie et de celles et ceux qui œuvreront à la restauration de Notre-Dame de Paris :

  • Un don d’un montant global de 10 millions d’euros par toutes les entreprises du Groupe BPCE à la Fondation du Patrimoine, dédié à la rénovation de Notre-Dame de Paris
  • L’ouverture d’une collecte en ligne, via Le Pot Commun, dédiée aux collaborateurs du Groupe BPCE en France et à l’international en faveur des Pompiers à Paris et sur l’ensemble des territoires
  • Acteur bancaire majeur des PME, des professionnels, des artisans et des associations, le Groupe BPCE engage également une réflexion pour accompagner tous ceux qui participeront à la restauration de cet édifice
  • Enfin, d’autres initiatives viendront compléter ce dispositif en particulier via la mobilisation de nos 9 millions de sociétaires et de nos 30 millions de clients

 

En savoir plus

Crédits : Groupe BPCE, Christophe GILBERT

27 mars
2019

Partenariat « gagnant-gagnant » entre l’Université de Picardie Jules Verne et la Caisse d’Epargne Hauts de France

27 mars 2019

Ce mercredi 27 mars à 16h00 dans les locaux de l’Université de Picardie Jules Verne, le Professeur Mohammed BENLAHSEN, Président de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) et Laurent ROUBIN, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France, signent officiellement leur convention de partenariat.

Les deux institutions entretiennent depuis de nombreuses années des relations cordiales et collaborent à des projets d’intérêt commun. La Caisse d’Epargne Hauts de France est d’ailleurs membre fondateur de la fondation de l’Université de Picardie Jules Verne.
L’Université de Picardie Jules Verne et la Caisse d’Epargne Hauts de France ont souhaité amplifier leur collaboration en concluant un partenariat « gagnant-gagnant », qui comprend plusieurs volets.

Offres de stages et de contrats en alternance

Avec 3000 collaborateurs, la Caisse d’Epargne Hauts de France est un employeur majeur de la région Hauts de France. Forte de son histoire et de son ancrage dans les territoires, la Caisse d’Epargne Hauts de France contribue activement au développement de l’économie régionale et de l’emploi.

  • Elle a recruté, en 2018, 150 nouveaux collaborateurs.
  • Elle mise, en outre, sur la formation professionnelle des jeunes et propose chaque année aux étudiants des stages et des contrats en alternance. Elle a ainsi formé, en 2018, 130 jeunes alternants aux métiers de la banque et de l’assurance. Dans le cadre du partenariat avec l’UPJV, la Caisse d’Epargne Hauts de France propose d’accueillir des étudiants en stage ou en alternance. Pour ce faire, la banque participera aux forums et Portes Ouvertes organisées par l’UPJV, ce qui lui permettra d’aller directement à la rencontre des étudiants en recherche d’opportunités.
  • Enfin, des collaborateurs experts de la Caisse d’Epargne Hauts de France pourraient également être mobilisés pour dispenser des actions de formation dans le domaine de la finance

Sensibilisation à l’entrepreneuriat pour développer l’esprit d’entreprendre

Acteur économique majeur sur son territoire, la Caisse d’Epargne Hauts de France s’associe aux décideurs régionaux pour accompagner les initiatives qui contribuent au développement du territoire. L’entrepreneuriat, la création d’entreprise sont porteurs de développement économique et social. C’est pourquoi, la Caisse d’Epargne Hauts de France soutiendra les actions de sensibilisation à l’entrepreneuriat menées par l’Université de Picardie Jules Verne en faveur de ses étudiants dont certains seront chefs d’entreprise demain !

Accompagnement des manifestations scientifiques, pédagogiques et culturelles

Certaines manifestations scientifiques, pédagogiques et culturelles organisées par l’Université de Picardie Jules Verne, y compris dans le cadre de son cinquantième anniversaire, recevront le soutien de la Caisse d’Epargne Hauts de France. Une collaboration sera menée dès le mois d’avril entre les 2 structures pour définir les actions à soutenir dans le cadre du programme du cinquantenaire sur l’année 2019.

Des conditions tarifaires avantageuses pour les étudiants et collaborateurs de l’Université de Picardie Jules Verne

En outre du soutien apporté aux projets de l’UPJV, les 30 000 étudiants et 2200 collaborateurs de l’Université de Picardie Jules Verne bénéficieront, s’ils le souhaitent, de conditions tarifaires avantageuses sur une palette complète de services bancaires (offres Etudiants Partenaires, offres Salariés Partenaires) :

  • Gestion de comptes y compris pour les étudiants qui effectuent des séjours à l’étranger
  • Epargne
  • Assurances de personnes et de biens
  • Financements (notamment les prêts étudiants et Jeunes actifs)

Pour répondre de manière qualitative et adaptée aux sollicitations et aux besoins des étudiants et des collaborateurs de l’UPJV, la Caisse d’Epargne Hauts de France va mobiliser ses équipes de chargés de partenariat, ses espaces partenaires d’Amiens et de Compiègne mais aussi les agences de ses 5 régions commerciales concernées ainsi que ses services de Banque Digitale Multimédia.

Mohammed BENLAHSEN, Président de l’Université de Picardie Jules Verne :

Ce partenariat est une belle illustration d’une communauté de valeurs au-delà d’une collaboration public/privé, que nous souhaiterions développer avec le monde socio-économique. Si la Caisse d’Epargne est à nos côtés depuis de nombreuses années, la signature de cette convention témoigne de notre souci commun de partage, de solidarité et de transmission. Ainsi, nous sommes convaincus que se focaliser sur les valeurs est un investissement d’avenir inclusif qui ré-enchante notre présent car « Rien n’a plus de valeur qu’aujourd’hui » disait Goethe.

Laurent ROUBIN, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France :

Ce partenariat est le fruit d’une synergie. Nous sommes ravis de développer ce partenariat avec l’UPJV pour contribuer à son développement et soutenir ses initiatives. La Caisse d’Epargne Hauts de France est la 1ère banque des jeunes en Hauts-de-France (sur la strate 16-25 ans, 1 jeune sur 4 est client de la banque), elle dispose d’expertises et s’adapte aux besoins des étudiants. Les bénéfices pour nos deux établissements seront, j’en suis convaincu, à la hauteur de l’énergie et de l’engagement qui sont déployés au quotidien par l’Université et par nos équipes. Avec un objectif commun : faire gagner et réussir les étudiants !

Crédits : Direction de la communication CEHDF, Direction de la communication UPJV