actu
06 mars
2019

« Le Cancer du Sein, Parlons-en ! »

06 mars 2019

La Caisse d’Epargne et Ines de la Fressange Paris créent une collection exclusive de cartes bancaires au profit de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ».

Le 8 mars prochain, à l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes, la Caisse d’Epargne et Ines de la Fressange Paris s’associent en faveur de la lutte contre le cancer du sein. De cette collaboration est née une collection de cartes bancaires inédites dont les visuels sont proposés au tarif de deux euros. Pour chaque carte souscrite, la Caisse d’Epargne abondera de deux euros, soit quatre euros par carte reversés à l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ».

A travers cette initiative baptisée #1FemmeSur8Mars, la carte bancaire devient non seulement un accessoire de mode, mais surtout un engagement en faveur d’une cause importante, celle du cancer du sein, qui touche encore aujourd’hui une femme sur huit.

La célèbre mannequin et styliste, Ines de la Fressange, icône de mode et porte-parole engagé, a dessiné les visuels de cette nouvelle collection de cartes bancaires Caisse d’Epargne déclinées en version Visa Classic, Visa Premier et Visa Platinum.

Les visuels des cartes seront proposés au tarif de deux euros et pour chaque carte souscrite, la Caisse d’Epargne versera deux euros supplémentaires pour la recherche contre le cancer du sein : soit la somme de quatre euros par carte. L’intégralité des fonds sera reversée à l’association « Le Cancer du sein Parlons-en ! ».

Parallèlement, cette initiative sera accompagnée d’un dispositif digital de sensibilisation à cette cause et d’appel au don au profit de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! pour inciter au dépistage précoce et faire progresser la recherche.

Les cartes bancaires seront proposées en édition limitée, (32 000 exemplaires) et disponibles dans les agences et sur le site Internet de la Caisse d’Epargne à partir du 8 mars. Chaque carte sera accompagnée d’un porte-cartes en cuir rouge, lui aussi dessiné par Ines de la Fressange.

« En tant que femme, je me sens bien évidemment concernée par le cancer du sein, mais en vérité on devrait tous l’être. La maladie peut toucher une amie, une collègue, une sœur… 1 femme sur 8, c’est énorme ! Ça peut être n’importe quelle femme qui nous est chère et tant que cette maladie continuera de faire des victimes, il faut soutenir la recherche. »


Ines de la Fressange.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient compléter leur soutien à l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », la plateforme de dons en ligne Espace Asso développée par la Caisse d’Epargne sera mise à disposition : https://cancerdusein.espacedons.com

Suivez cette belle initiative sur nos réseaux sociaux avec le hashtag #1FemmeSur8Mars

À propos d’Ines de la Fressange :

Modèle et muse de Karl Lagerfeld, ambassadrice de la Maison Chanel, Ines de la Fressange est aujourd’hui également créatrice, femme d’affaires, et écrivain. Elle est à la fois l’ambassadrice de la maison de souliers parisiens Roger Vivier et directrice artistique de sa marque éponyme Ines de la Fressange Paris. Son livre “la Parisienne” a été publié en 17 langues et vendu à plus d’un million d’exemplaires. Devenu culte, cet ouvrage confirme à quel point Ines de la Fressange est LA référence de la Parisienne du XXIème siècle.

À propos de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » :

En France, en 1994, le groupe Estée Lauder s’associe avec le magazine Marie Claire pour créer l’association “Le Cancer du Sein, Parlons-en !”. Le premier mois Octobre rose est lancé. L’association est dotée d’une double mission : mettre en place chaque année une campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein et récolter des dons pour soutenir la recherche à travers les Prix Ruban Rose créés par l’association en 2003. Depuis 2004, l’association a récolté grâce à l’action de ses partenaires et de ses membres fondateurs 2 650 000 euros, distribués auprès de 60 chercheurs et soignants : https://www.cancerdusein.org

Crédits : Ines de la Fressange Paris, BPCE, Caisse d’Epargne

18 fév
2019

Les Gothiques remportent la Coupe de France 2019 de hockey sur glace !

18 fév 2019

Dimanche 17 février, les Gothiques d’Amiens ont remporté la Coupe de France de hockey sur glace pour la première fois de leur histoire. Ils se sont imposés 3 à 2 face à Lyon, tenant du titre.

Le match a été riche en rebondissements, notamment lorsque Lyon a égalisé 2-2 à deux secondes du coup de sifflet final !

Partenaire des Gothiques, la Caisse d’Epargne Hauts de France est fière d’accompagner les joueurs qui ont à nouveau montré tout leur potentiel.

Crédits : Direction de la communication CEHDF / Philippe Lamblin

06 fév
2019

L’incubateur Fintech, Assurtech, Legaltech & Cybersécurité d’Euratechnologies est né !

06 fév 2019

L’incubateur nouvelle génération dit incubateur FALC a été inauguré aujourd’hui, souvenez-vous nous vous en parlions le 12 décembre ici.

Les thématiques Fintech, Assurtech, Legaltech & Cybersécurité et les startups qui évoluent sur ces secteurs sont promises à de fortes perspectives de croissance en raison d’un contexte favorable et de besoins sur ces marchés tels que la transformation numérique des acteurs traditionnels, l’apparition de nouveaux entrants sur les services de paiement, néo-banque, investissement ainsi que les nouveaux enjeux face aux nouvelles réglementations et la nécessité de protection et sécurisation des données. 

C’est pourquoi, dès 2015, Euratechnologies a commencé à réfléchir et travaillé à un projet d’incubateur Fintech, Assurtech, Legaltech et Cybersécurité. Après avoir mené de nombreuses études et rencontré les acteurs les plus importants des secteurs concernés, Euratechnologies et ses partenaires ont annoncé le lancement, en décembre dernier, d’un incubateur spécialisé Fintech, Assurtech, Legaltech & Cybersécurité ayant pour objectifs de :

  • Mixer et renforcer les compétences métier & technologiques
  • Rapprocher les jeunes structures innovantes des décideurs grands-comptes
  • Soutenir et accompagner l’innovation en Métropole lilloise dans les filières de la finance, de l’assurance, du droit et de la cybersécurité

Ce programme d’incubation et d’accompagnement de grande envergure est destiné aux porteurs de projets et aux startups innovantes de moins de 1 an dans les secteurs de la finance, de l’assurance, du droit et de la cybersécurité.

Il se déroulera sur 12 mois et comprendra 3 promotions par an :

  • La première partie du programme intensif de 3 mois, pour aboutir à un produit minimum viable, sera composée d’ateliers animés par des experts, de séances de mentorat associées à du coaching personnalisé et collectif.  
  • La deuxième partie du programme de 9 mois permettra un accompagnement à la carte des jeunes pousses, dispensé par Euratechnologies et ses partenaires selon les besoins de chacun pour accélérer leur stratégie de commercialisation.

Ce programme mettra les entrepreneurs dans les meilleures conditions possibles grâce à la complémentarité des parties prenantes, au savoir-faire et à la force de l’écosystème d’EuraTechnologies, aux compétences métier et synergies avec les différents acteurs, mais aussi leurs réseaux, et l’ensemble des ressources mises à disposition par les partenaires.

L’accompagnement proposé – aux côtés d’experts Fintech, Assurtech, Legaltech et Cybersécurité – offrira aux porteurs de projet un développement rapide de leur produit, l’assurance de la viabilité de leur business plan et de leur stratégie commerciale.

Gratuit, cet accompagnement n’engendrera aucune prise de participation au capital en contrepartie et n’entraînera aucune exclusivité commerciale avec les parties prenantes du programme.

Inédit, le programme associera la qualité de l’accompagnement et la force de l’écosystème d’EuraTechnologies avec les compétences métier et le réseau des partenaires.

Les startups qui évoluent dans la Fintech, l’Assurtech, la Legaltech et la Cybersécurité ont besoin, dans certains cas et en fonction des projets, d’éclairages et de conseils sur la règlementation en vigueur et ses évolutions.


Raouti Chehih, Directeur Général d’EuraTechnologies

Les échanges, rencontres et cas d’usage des partenaires banque, assurance, juridique et cybersécurité de cet incubateur permettront aux entrepreneurs d’avancer rapidement et en toute sérénité. Euratechnologies et ses partenaires accompagneront ces startups sur ces problématiques afin de les confronter à leur marché.

Les jeunes pousses qui œuvrent dans les technologies financières ou Fintech auront l’opportunité d’un accès privilégié aux meilleurs experts du secteur de la banque et de la finance issus du Crédit Agricole Nord de France et de ses partenaires.

Les porteurs de projet du secteur de la Legaltech, qui utilisent les technologies numériques au service du droit, profiteront des connaissances et de l’expérience d’avocats, huissiers, de notaires et juristes partenaires de cet incubateur (notaires et huissiers du département du Nord et de la Région Hauts-de-France, élèves-avocats de l’IXAD, les experts métiers de l’EDHEC Business School, de la Faculté de Droit de l’Université de Lille et les avocats du barreau de Lille).

Pour les projets liés à l’assurance, AssurTech, les startups seront épaulées par Caisse d’Epargne Hauts-de-France, Banque Populaire du Nord et Natixis Assurances.

EuraTechnologies est soutenu par de nombreux partenaires : la Banque Populaire du Nord, la Caisse d’Epargne Hauts de France, Natixis Assurances, Crédit Agricole Nord de France, l’Ordre des avocats au Barreau de Lille, l’IXAD, la Chambre des notaires du Nord Pas de Calais, la Chambre régionale des Huissiers de Justice du Nord Pas de Calais, l’EDHEC Business School, la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille.

Etant donné l’implication forte de l’EDHEC dans l’écosystème des professions du droit par le biais de son centre de recherche LegalEdhec et sa Filière Business Law & Management, ainsi que son attachement au développement du digital et à l’entrepreneuriat, c’est en toute logique que l’EDHEC s’est engagée dans le consortium LegalTech. 


Christophe Roquilly, Doyen de la recherche et du corps professoral, Directeur de LegalEDHEC, EDHEC Business School

L’utilisation des nouvelles technologies au service du marché de l’assurance (assurtech) va permettre de créer une nouvelle offre de services pour des clients toujours plus connectés, demandeurs de performance, de réactivité et de simplicité à moindre coût.


Fabrice Bouvier, Directeur Général Banque populaire du Nord.

Nous sommes ravis en tant qu’actionnaire et partenaire de contribuer au développement d’Euratechnologies, pôle d’excellence économique dédié au numérique, dans le secteur financier et de l’assurance. L’union dans ce partenariat de la Caisse d’Epargne Hauts de France, de la Banque Populaire du Nord et de Natixis Assurances permettra de faire profiter les jeunes pousses technologiques de l’Assurtech de nos expertises croisées et complémentaires.


Laurent Roubin, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France

Au cœur d’Euratechnologies à Lille

Les incubés seront situés au cœur de l’écosystème d’Euratechnologies. Le campus numérique de 80 000 m2, compte +300 entreprises, 200 startups, des labos de recherches tels que l’INRIA, le CEA Tech, le CITC (Centre d’innovation des technologies sans contact), des centres de formation tels que Le Wagon, le MBA DMB… et des grandes entreprises telles que Cap Gemini, Cisco, IBM, Criteo, Microsoft, SNCF, RTE Nord, Tata Consultancy Services, SBE Global…

Installés dans un espace spécialement aménagé, dans le bâtiment LeBlan-Lafont d’Euratechnologies, les porteurs de projets du nouvel incubateur auront un espace de coworking, des salles de réunion et un espace pitch à leur disposition. Ils évolueront ainsi dans des conditions optimales pour entreprendre et réussir.

Crédits : Direction de la communication CEHDF, EuraTechnologies.

05 fév
2019

Du sport ensemble, vers l’emploi

05 fév 2019

Vendredi 8 février, au stade couvert de Liévin, la Caisse d’Epargne Hauts de France participera à une opération originale, organisée conjointement par la Ligue Hauts-de-France d’athlétisme, Pôle Emploi Hauts-de-France et Synergie.

L’objectif de ce projet : permettre une rencontre entre une centaine de demandeurs d’emploi et environ vingt recruteurs au travers d’épreuves sportives réalisées par équipes mixtes. Ils iront ainsi à la découverte de l’athlétisme et ses nombreuses valeurs au travers de 5 activités de 10 minutes chacune.

Un repas pris en commun permettra aux protagonistes de faire plus ample connaissance, puis, à 14h00 démarrera un job-dating. Après une demi-journée de découverte de l’athlétisme, il sera alors temps de découvrir qui étaient les co-équipiers. Dans les espaces prévus à cet effet, recruteurs et demandeurs d’emploi vont se rencontrer pour des entretiens individuels. La Caisse d’Epargne sera le seul établissement bancaire sur cet événement.

Si la forme est originale, l’objectif sera bien de décrocher un emploi !

Crédits : Direction de la communication CEHDF

05 fév
2019

Meeting d’athlétisme de Liévin : une compétition d’ampleur internationale

05 fév 2019

La Caisse d’Epargne Hauts de France est partenaire du meeting international d’athlétisme Hauts-de-France qui se déroulera le dimanche 10 février prochain à partir de 18h00 à l’Arena stade couvert de Liévin.

Cette 25ème édition promet, cette année encore, d’offrir un spectacle de grande envergure avec la présence d’athlètes qui ne viennent pas pour faire de la figuration : la française Ninon Guillon-Romarin, détentrice des records de France outdoor (4m75) et indoor (4m72) du saut à la perche a confirmé sa participation ; Le polonais Marcin Lewandowski sera au départ du 800m. Le champion du Monde du 800m 2017 et médaillé de bronze cet été à Berlin, Pierre-Ambroise Bosse, revient à Liévin lui aussi ! Après avoir frôlé le record de France du 1000 m l’an passé, il compte bien pulvériser cette année le record de Mehdi Baala, vieux de 13 ans (2’17 »01) !

Tout a commencé en 1988

Le premier Meeting international à Liévin a vu le jour en 1988, deux ans après la construction du Stade Couvert Régional à Liévin, reconnu pour être la plus grande et la plus moderne  salle en Europe.
C’est l’organisation des championnats d’Europe en salle en 1987 qui a donné l’impulsion à Michel BERNARD, alors Président de la Ligue Nord/Pas-de-Calais d’Athlétisme, pour organiser une grande manifestation internationale l’année suivante.  Le Meeting  est né dans des conditions au début assez précaires.
Le flambeau a été repris par Philippe LAMBLIN dès 1989 qui l’a amené 4 ans plus tard au sommet de la hiérarchie mondiale.
Il a connu un développement formidable pour glaner 10 places de 1er Meeting du Monde !
Georges POCHON, devenu en 1997 Président de la Ligue Nord/Pas-de-Calais d’Athlétisme jusqu’en 2004, a préservé cet acquis.
Dès 2006, l’actuel président de la Ligue Hauts-de-France, Philippe Lamblin a repris la main et malgré une interruption de 2 ans suite aux travaux d’agrandissement de l’Arena Stade Couvert, le meeting s’est vite propulsé sur le podium mondial jusque 2012. Année de fermeture de la salle suite à des problèmes techniques pour une durée indéterminée.

Le premier Meeting international à Liévin a vu le jour en 1988, deux ans après la construction du Stade Couvert Régional à Liévin, reconnu pour être la plus grande et la plus moderne  salle en Europe.
C’est l’organisation des championnats d’Europe en salle en 1987 qui a donné l’impulsion à Michel BERNARD, alors Président de la Ligue Nord/Pas-de-Calais d’Athlétisme, pour organiser une grande manifestation internationale l’année suivante.  Le Meeting  est né dans des conditions au début assez précaires.
Le flambeau a été repris par Philippe LAMBLIN dès 1989 qui l’a amené 4 ans plus tard au sommet de la hiérarchie mondiale.
Il a connu un développement formidable pour glaner 10 places de 1er Meeting du Monde !
Georges POCHON, devenu en 1997 Président de la Ligue Nord/Pas-de-Calais d’Athlétisme jusqu’en 2004, a préservé cet acquis.
Dès 2006, l’actuel président de la Ligue Hauts-de-France, Philippe Lamblin a repris la main et malgré une interruption de 2 ans suite aux travaux d’agrandissement de l’Arena Stade Couvert, le meeting s’est vite propulsé sur le podium mondial jusque 2012. Année de fermeture de la salle suite à des problèmes techniques pour une durée indéterminée.

Après 6 années d’attente et d’incertitude quant à la réouverture de l’Arena Stade Couvert, le stade ouvre enfin ses portes fin 2017. Dès cette annonce, les organisateurs du meeting n’ont pas perdu de temps et ont rapidement sollicité partenaires publiques et privés pour réussir à remettre en scène le meeting dès 2018. 
Merci à tous les partenaires et les bénévoles qui nous font de nouveau confiance pour continuer la belle aventure de ce meeting mythique.

LES 7 RECORDS DU MONDE AU PALMARES DU MEETING !

Un 6ème couloir magique qui a vu 3 records du monde du 200m pulvérisés

*1993 : 200m féminin : Merlene OTTEY, établit un fabuleux record du monde en 21 »87 dont elle est toujours détentrice.

*1993 : Perche masculine : Sergueï BUBKA, s’élance pour un incroyable envol à 6,14m qui encore aujourd’hui apparait inaccessible.

*1994 : Triple-saut féminin : Inna LASOVSKAYA, effectue 3 bonds de géant pour retomber très loin à 14,90m.

*1995 : 200m masculin : Linford CHRISTIE, bat d’une poitrine F Fredericks pour ravir le record du monde à Bruno Marie-Rose en 20″25.

*1996 : 200m masculin : Franck FREDERICKS, prend sa revanche, en devenant le 1er homme à passer sous les 20″ en salle : il réalise 19″92.

*2002 : Perche féminine : Svetlana FEOFANOVA, bat le record du Monde pour la 4ème fois de la saison avec un saut à 4,74m.

*2005 : Perche féminine : Yelena ISINBAYEVA, avec un bond à 4,89m surpasse ses concurrentes et continue sa quête de records du Monde centimètre par centimètre.

+ 1 RECORD DU MONDE LORS DES CHAMPIONNATS D’EUROPE EN 1987 :

* 1987 : 200m masculin : Bruno MARIE-ROSE sera le premier à marquer de son empreinte la piste de Liévin en courant le 200m en 20’’36.

En savoir plus sur le meeting.

Crédits photo : Ligue Hauts-de-France d’athlétisme, Direction de la communication CEHDF