Archives de catégorie : Votre banque innovante

10 juin
2018

Avec ACCEO la Caisse d’Epargne Hauts de France donne accès à ses services aux clients sourds et malentendants

10 juin 2018

Depuis le mois de juin la Caisse d’Epargne Hauts de France, banque coopérative régionale de proximité, engagée et solidaire, propose aux clients et prospects sourds ou malentendants de ses 350 agences et e-agence, la solution Acceo.

Avec ACCEO la Caisse d’Epargne Hauts de France donne accès à ses services aux clients sourds et malentendants Click To Tweet

La Caisse d’Epargne Hauts de France accorde une grande importance à proposer cette solution supplémentaire d’accessibilité lui permettant d’offrir la même qualité de service à l’ensemble de sa clientèle. Acceo devient un nouvel outil de mise en relation avec les conseillers de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

Acceo, dispositif facile d’utilisation, est un service connecté destiné aux personnes en situation de handicap auditif qui permet, en temps réel, la transcription instantanée de la parole (sous-titrage en temps réel des propos du conseiller) ou la visio-interprétation en langue des signes française (LSF) par un opérateur-interprète.

En face à face ou à distance via la ligne accueil de nos 350 agences ou de notre e-agence, nos clients et prospects peuvent s’entretenir, à leur initiative, avec leur conseiller en toute autonomie.

Acceo est un service confidentiel et entièrement gratuit, disponible via l’application Acceo (https://www.acce-o.fr) qui est à télécharger par le client sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur. L’application permet également à nos clients de géolocaliser nos agences et de se connecter directement.

28 mai
2018

Payez avec une oeuvre d’art !

28 mai 2018

 

À l’occasion de son bicentenaire, la Caisse d’Epargne propose à ses clients une collection de cartes bancaires collector pour célébrer de façon artistique cet événement.

Payez avec une oeuvre d'art grâce à la Caisse d'Epargne ! Click To Tweet

3 artistes de renom, spécialisés dans l’urban-art*, ont réalisé des oeuvres exclusives pour chacune des cartes :
Visa Classic, Visa Premier et Visa Platinum. Il nous tenait à coeur que chaque artiste s’approprie à sa manière ces 200 ans. C’est cette diversité qui fait la richesse du mouvement de l’urban art et que nous avons souhaité valoriser à travers cette collection.

Découvrez JonOne

John Andrew Perello, dit JonOne ou Jon 156, réalise des oeuvres abstraites influencées par le mouvement, la couleur et l’énergie alors que les autres graffeurs de son époque réalisent des oeuvres figuratives.

Artiste autodidacte, JonOne commence à peindre sur toile en 1985 car elle offre la possibilité de laisser une empreinte dans le temps. La même année, le galeriste Rick Librizzi l’expose à New York. Suite à l’invitation de Bando, il s’installe à Paris en 1987. La France lui donne alors l’occasion de « poursuivre son enrichissement personnel ».

Sa première exposition personnelle, intitulée « Graf-fitism », a lieu en 1990 à la Galerie Gleditsch 45 à Berlin. S’enchaînent alors des expositions collectives et personnelles dans le monde entier : Tokyo, Monaco, Paris, Genève, New York, Hong Kong, Bruxelles…

En 2015, JonOne a créé l’œuvre « Liberté, Égalité, Fraternité » pour l’Assemblée Nationale. Inspirée du tableau d’Eugène Delacroix « La Liberté guidant le peuple », cette oeuvre est un hommage aux fondements de la République et de la démocratie.

JonOne se décrit comme un « peintre graffiti expressionniste abstrait ».

Visa Classic par JonOne, série limitée Urban Art, bombe et peinture acrylique sur carte plastique, 2018.

Le mot de l’artiste

« Grandir à Harlem n’a pas été facile, mais la liberté de ceux qui peignaient dans la rue m’a tout de suite attiré. Les couleurs des graffitis sur les trains m’ont marqué pour la vie. Quand on voit mon travail, on voit tout de suite que c’est du « JonOne » aux couleurs, au mouvement et au style. Il n’y a pas de séparation entre mes peintures et ce que je suis, j’y mets toute mon énergie, mon ressenti et ma spontanéité. L’art urbain n’a pas de frontières et la France m’a tout de suite inspiré, c’est ici que je vis depuis 30 ans. Alors quand la Caisse d’Epargne a fait appel à moi pour célébrer ses 200 ans, je n’ai pas hésité, j’ai adoré créer cette carte pour mettre de la couleur dans les poches de milliers de gens. »

Découvrez Darco

Dessinant depuis son plus jeune âge, Darco est un artiste peintre qui vit et travaille en France. Issu du mouvement graffiti-writing(1) et urban-art*, il fait partie de la première génération de graffeurs en Europe. Il cofonde le groupe FBI avec son acolyte Gawki en 1985 à Paris. Ce collectif d’artistes deviendra une référence dans le domaine en réalisant de nombreuses fresques monumentales dans le monde entier.

Très vite, Darco a développé un style personnel et très énergique, basé sur une recherche permanente de l’originalité des formes et de la dynamique du geste. Véritable expert du graff et du tag, il intervient régulièrement sur le sujet en France et à l’étranger. Il écrit son premier livre en 2006 intitulé « Darco Code Art ».

Aujourd’hui, ses œuvres sont régulièrement exposées en galerie et ont été acquises par des musées. En plus de son activité d’artiste, il continue de réaliser des performances (live painting(2)) et travaille dans des domaines aussi différents que la décoration, la mode, le luxe, l’architecture, le design ou l’évènementiel.

Visa Platinum par Darco, série limitée Urban Art, peinture à l’huile sur carte plastique, 2018.

Le mot de l’artiste

« Mon travail est principalement fondé sur les lettres, les symboles et la typographie. L’origine de mon art est donc l’écriture et la calligraphie. Mon outil de prédilection c’est bien sûr la bombe de peinture. J’aime jouer avec les formes, la perspective et la fluidité de la gestuelle. La maîtrise du geste est primordiale pour moi. Lorsque l’on utilise une bombe de peinture, on n’est pas en contact avec la surface à peindre, ça demande une grande maîtrise et de la concentration. Pour le bicentenaire de la Caisse d’Epargne, j’ai pensé à la liberté d’action et de mouvement. C’est ce que symbolise pour moi une carte bancaire. C’est une valeur précieuse à partager et c’est ce qui a guidé ma création. »

Découvrez Stoul

Stoul, née en 1981, s’est fait connaître dès ses 20 ans pour ses personnages aux visages de chats. Elle a très vite fait évoluer son art et développé son style, quittant progressivement le figuratif pour aller vers une géométrie semi-abstraite très personnelle. Elle est aujourd’hui reconnue comme une artiste complète, identifiable au premier coup d’œil. Sur murs, grandes fresques et dans son atelier, elle manie les lignes, les angles et la palette chromatique avec talent. Elle est aussi très impliquée dans les causes qui lui tiennent à cœur, en particulier l’environnement, l’égalité des genres et les actions socio-culturelles.

Elle aime perpétuellement remettre son travail en question et n’hésite pas à surprendre son public à chaque nouveau cycle de sa créativité artistique.

Parmi ses dernières réalisations majeures, citons sa majestueuse fresque à Villars-Fontaine, dans le cadre du festival Street-art on the rock, en 2016, et plus récemment en 2017 son Totem culminant à 34 mètres de haut peint sur la tour du CISP à Paris dans le 12ème arrondissement.

Visa Premier par Stoul, série limitée Urban Art, peinture Acrylique et aérosol sur carte plastique, 2018.

Le mot de l’artiste

« Énergie, couleur et géométrie. C’est au fil du temps que j’ai développé mon propre style. L’origami m’a influencé dans ce sens. Je ne m’enferme pas dans un seul univers. Je suis constamment en évolution et j’utilise des supports différents. Pour cette collaboration avec la Caisse d’Epargne pour le bicentenaire, je me suis inspirée des symboles de la marque, comme l’écureuil que j’ai intégré a un paysage urbain qui symbolise la proximité et l’étendue du réseau territorial de la Caisse d’Epargne. Tout le monde a une carte bancaire toujours sur soi, mon art va accompagner plein de personnes dans leur quotidien comme quand je peins un immeuble, mon art s’offre aux habitants du quartier et aux passants. »

 

Crédits : *Art urbain. **Offre soumise à conditions. Dans la limite des stocks disponibles. (1) écriture de graffiti, (2) peinture en direct – © 2018 JonOne ; Adagp, Stoul ; Adagp, Darco. BPCE – Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 155 742 320 euros – Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 Paris Cedex 13 – RCS Paris n° 493 455 042. ALTMANN + PACREAU. Photographe : Point 11

02 mai
2018

La Caisse d’Epargne Hauts de France fête ses 1 an

02 mai 2018

La Caisse d'Epargne Hauts de France fête ses 1 an Click To Tweet

Il y a tout juste un an naissait la Caisse d’Epargne Hauts de France.

Issue du rapprochement des Caisse d’Epargne Picardie et Nord France Europe, la Caisse d’Epargne Hauts de France est une banque régionale, puissante et performante, dont l’ensemble des atouts et des ambitions est tourné vers le développement économique de la région, les projets de ses habitants et l’accompagnement professionnel des collaborateurs.

03 avri
2018

« Réinvente ta banque » la banque nouvelle génération

03 avri 2018

#réinventetabanque
La Caisse d’Epargne Hauts de France implique les jeunes pour définir les contours de l’agence bancaire « jeunes » de demain.

Aujourd’hui, à la Gare Saint-Sauveur à Lille, des étudiants, leurs professeurs et responsables pédagogiques se retrouvent avec les équipes de la Caisse d’Epargne Hauts de France lors d’un afterwork, qui se veut ludique, festif, et décalé, pour le lancement du projet #réinventetabanque.

Au programme : des animations et des surprises à gagner, le tout dans une ambiance décontractée en compagnie de DJ Masterbafunk et de Sonny Saxophoniste.

La Caisse d’Epargne Hauts de France a en effet initié lors du Salon de l’Etudiant et du Lycéen à Lille Grand Palais les 11, 12 et 13 janvier dernier un projet collaboratif, disruptif et participatif, la concrétisation d’une agence bancaire imaginée par des jeunes eux-mêmes.

En impliquant directement les jeunes, le but recherché est d’identifier le portrait-robot de l’agence bancaire « Jeunes » de demain, au travers d’une banque d’idées à exploiter, et d’identifier le projet qui aura répondu le plus à la problématique de l’entreprise.

Lors du salon de l’Etudiant et du Lycéen en janvier dernier, une animation itinérante proposait aux jeunes visiteurs d’intégrer un panel et de participer à la projection de leur agence de demain via des tablettes tactiles. Une programmation innovante leur permettait de disposer d’une mécanique de wording (mots-clés) en lien avec le thème. Des propositions de mots les aidaient à définir quelles étaient, selon eux, les priorités de l’agence bancaire de demain.

Des écoles régionales, le CNAM Hauts-de-France, l’IESEG Lille, l’ISEG Lille, YNCREA Lille, le Pôle Sup Baudimont Arras et EFFICOM Lille, les directeurs d’établissement, responsables pédagogiques, professeurs  et leurs étudiants, ont adhéré au projet #réinventetabanque et ont commencé à travailler sur le dossier.

#réinventetabanque c’est l’agence du futur, les jeunes doivent définir son format (fixe ou nomade), son modèle de relation (physique ou digitale), ses services, son expérience client, etc. le tout en validant leurs hypothèses et leurs préconisations en sollicitant la communauté de jeunes entre 16 et 25 ans qui a été constituée lors du Salon de l’Etudiant et du Lycéen et qui est régulièrement sollicitée.

Fin 2018, une restitution des travaux des étudiants sera organisée devant un jury de collaborateurs de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

La Caisse d’Epargne Hauts de France s’engage à mettre  en œuvre, dans la mesure du possible, le projet qui sera retenu.

Une dotation de 5000 € sera faite au projet vainqueur, les autres projets se verront remettre une dotation de 1500 €.