Archives de catégorie : Vie coopérative

01 octo
2019

Remise d’un chèque à l’APEI de Béthune par la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France

01 octo 2019

Vendredi 27 septembre à 14h00, dans les locaux du Foyer Saint François d’Assise de Bruay la Buissière (APEI Béthune) et dans une ambiance très festive, les administrateurs de la SLE Béthune-Bruay ont assisté à une démonstration de BAO-PAO par les résidents, personnes porteuses d’un handicap mental : BAO (Baguette Assistée par Ordinateur) – PAO (Puce A l’Oreille, du nom de l’association qui le diffuse).

Cet instrument très particulier, objet d’un don de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne HDF en 2018, est ludique et simple à utiliser. Il est composé de deux arcs métalliques, d’émetteurs et de récepteurs, ainsi que de rayons lasers reliés à un ordinateur. Deux sphères chromées sont situées aux extrémités des arcs, entre lesquelles passe le rayon laser, tel un fil invisible. Il suffit de couper le faisceau laser grâce à de fines baguettes pour produire un ou des sons. C’est un instrument à part entière, on peut jouer doucement ou plus fort. Le BAO-PAO est l’instrument idéal pour la formation et l’éveil musical.

Au nom de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France et de l’ensemble des administrateurs de la SLE Béthune-Bruay, Jean-Paul POURCHEZ, son Président, a remis officiellement à Madame Martine HERMANT, Présidente de l’APEI de Béthune, un chèque d’un montant de 3 300 €.

Étaient également présents à cette manifestation, outre un public nombreux composé des résidents, de leurs parents et des éducateurs : Christelle OUMEDJKANE, Vice-Présidente de la SLE Béthune-Bruay, Denis POIDEVIN, administrateur référent RSE, Suzanne LENTWOJT, Christian FOUQUART, Vincent GRECO et Jean-Roger MACCAGNAN, administrateurs Sandra STOGOWSKI, déléguée de la SLE et Directrice Adjointe de la Région commerciale Béthune Saint-Omer.

17 sept
2019

Un partenariat pour aider au retour à l’emploi

17 sept 2019

Dans le cadre d’un partenariat avec Renault et Pôle Emploi, Parcours Confiance Hauts de France, créée à l’initiative de la Caisse d’Epargne Hauts de France pour contribuer à la lutte contre l’exclusion bancaire et financière des particuliers et micro-entrepreneurs par la mise en place de micro-crédits, propose à certains clients en difficultés de financer l’acquisition d’un véhicule de la marque Dacia, des Sandero neuves.

L’achat d’un véhicule neuf permet de sécuriser le parcours d’insertion en réduisant le coût d’usage (consommation) et le risque de panne. Un microcrédit finance le premier loyer majoré, le bénéficiaire rembourse cet emprunt le temps de la location (jusqu’à 48 mois), et en fin de contrat, il peut décider de l’acquérir selon le principe de la location avec option d’achat (LOA).

Il s’agit d’une belle initiative pour aider ces clients, en facilitant leur mobilité, à trouver ou retrouver un emploi.

Le microcrédit

Pour qui ?

L’association Parcours Confiance Hauts de France leur propose un accueil personnalisé et une étude complète de leur situation sociale et financière.
Le microcrédit personnel s’adresse aux personnes qui souhaitent bénéficier d’un « coup de pouce financier » et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique.

Pour quoi faire ?

L’objet du prêt peut porter sur l’équipement du logement, la préservation de l’emploi, la mobilité professionnelle ou la vie familiale.

Plus qu’un microcrédit, un accompagnement

Une chaîne de la solidarité se met en oeuvre pour accompagner progressivement les clients vers une relation bancaire classique. Ainsi, grâce à l’association Finances et Pédagogie, organisme de formation agréé porté par la Caisse d’Epargne, des sessions de formation sur le thème de la relation à l’argent et la maîtrise de son budget sont proposées aux bénéficiaires du microcrédit personnel.

La Caisse d’Epargne Hauts de France, une banque coopérative régionale engagée et solidaire.

La Caisse d’Epargne Hauts de France, banque coopérative engagée et solidaire, est un acteur économique de premier plan en région. Si elle contribue au développement économique de son territoire en exerçant pleinement son métier de banquier, elle s’emploie également à être incontournable en matière de responsabilité sociétale et environnementale, notamment au travers des actions de sa Fondation d’entreprise.

29 avri
2019

La Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France lance son second appel à projets

29 avri 2019

La présentation du lancement de l’appel à projets 2019 est consultable ici. La lettre d’engagement est à retrouver ici et enfin le dossier de présentation de votre projet est téléchargeable ici.

Nous vous présentions l’année dernière notre Fondation d’entreprise, et suite au succès du précédent appel à projets, nous sommes ravis de vous présenter pour la deuxième année consécutive notre nouvel appel à projets dont le thème est : « Innovation et dynamique de territoire au service de la santé ».

Lancement de l’appel à projets 2019

Ce lundi 29 avril à Lens, la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France lançait son second appel à projets.

Innovation et dynamique de territoire au service de la santé

Avec plus de six millions d’habitants, la région Hauts-de-France est la troisième région française pour la taille de population. Elle est composée de territoires urbains très denses et de territoires ruraux bien moins peuplés.

Si la pyramide des âges fait ressortir une population plutôt jeune par rapport au reste du pays, le taux de chômage à 11.3% au 31 décembre 2018 est l’un des plus important des régions de l’Hexagone. La situation sociale de la population des Hauts-de-France est donc moins bonne comme en témoigne le taux d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) qui est le plus élevé des régions françaises, avec plus de 4 points d’écart avec l’échelon national (12,1 % des ménages contre 8,0 % en France).

La situation en terme de santé apparaît relativement dégradée eu égard aux standards nationaux avec un différentiel de mortalité de +13 % chez les hommes et +16 % chez les femmes, que l’on constate de façon identique pour les grandes causes de décès (cancers, maladies cardiovasculaires et causes extérieures). Le recueil du Baromètre santé nutrition mené en 2008 a notamment permis de constater que les habitants des Hauts-de-France âgés de 18 à 75 ans présentent une corpulence supérieure à l’ensemble des Français avec une plus forte prévalence de l’obésité qu’au niveau national. Enfin, selon ce même Baromètre santé nutrition 2008, la part des 18 à 75 ans ayant une activité physique élevée est moindre pour les loisirs dans les Hauts-de-France que dans l’Hexagone, tant chez les hommes que chez les femmes.

Pour toutes ces raisons, il a semblé pertinent au Conseil d’Administration de la Fondation de lancer le second appel à projets sur ce thème « Innovation et dynamique de territoire au service de la santé ».

Objet de l’appel à projets

La Fondation d’Entreprise soutiendra la mise en place d’actions innovantes visant à améliorer la santé et le bien être des habitants des Hauts-de-France permettant :

  • L’innovation au service de la santé (télémédecine, applications et objets connectés)
  • L’innovation et la création d’emplois au service d’une alimentation saine et équilibrée (circuits courts, agriculture biologique…)
  • La pratique sportive régulière des personnes les plus vulnérables à des fins de santé
  • Le retour à l’emploi de personnes éloignées du travail par leur état de santé
  • Le développement innovant d’activités physiques adaptées pour des personnes fragilisées par la maladie, l’âge ou le handicap

La mise en place d’actions innovantes (au sens de l’innovation sociale) est privilégiée afin de faciliter le développement de nouvelles pratiques et de nouvelles solidarités.

La thématique « alimentation » s’entend notamment dans la volonté de favoriser des actions de prévention.

Les projets peuvent s’inscrire dans une dynamique permettant une meilleure employabilité.

Qui peut participer ?

L’appel à projets est ouvert aux structures porteuses de projets à but non lucratif à l’exclusion des structures relevant du service public de l’emploi  pour des projets déployés dans la région Hauts-de-France.

Quelles modalités de sélection des dossiers ?

Le Conseil d’Administration de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France examinera les projets et décidera discrétionnairement de l’attribution et du montant des dons. La Fondation d’Entreprise Caisse d’Epargne Hauts de France se positionne comme co-financeur du projet et intervient sur la partie différentielle pour équilibrer le budget prévisionnel du projet. La complémentarité avec les financements européens pourra être recherchée.

Le Conseil d’Administration retiendra particulièrement :

  • Le caractère innovant du projet sur le territoire Hauts-de-France
  • L’aptitude à proposer des solutions pertinentes pour un territoire spécifique
  • La proposition et la mise en œuvre de moyens d’évaluation de la réussite du projet
  • La conception d’un programme structurant pouvant servir d’expérimentation reproductible
  • L’association des publics au montage et/ou au pilotage du projet
  • Les approches communes de plusieurs associations permettant d’apporter une réponse globale à différentes problématiques

La démarche d’évaluation fait partie du processus d’innovation sociale.

Tous les projets seront évalués, les plus importants en termes de soutien financier feront l’objet d’une évaluation sur site par les responsables de la Fondation.

Pour être étudiée, cette demande devra s’appuyer sur :

  • Une évaluation du projet initialement soutenu
  • Une analyse des critères d’innovation sociale du projet (partage collectif du besoin et de l’aspiration, place des bénéficiaires, accessibilité, perspective de diffusion autonomisation des jeunes)

Les dossiers sont à demander exclusivement par mail à l’adresse suivante : fondation@hdf.caisse-epargne.fr

Les dossiers complétés doivent être envoyés avant le 30 septembre 2019, par email à l’adresse suivante : fondation@hdf.caisse-epargne.fr

Ils doivent contenir impérativement : le dossier complet de présentation du projet, les documents listés sur le dossier de présentation et le document « Engagement du porteur de projet » dûment complété et signé.

Les dossiers complets seront examinés en octobre par le Comité d’experts, la décision sera prise en novembre par le Conseil d’Administration de la Fondation et l’annonce des résultats aura lieu fin 2019.

La participation à cet appel à projets implique l’acceptation pure et simple du présent règlement ici dans son intégralité. La Fondation Caisse d’Epargne Hauts de France se réserve le droit de modifier le présent règlement si les circonstances l’y contraignent.

11 mars
2019

La fondation d’entreprise Caisse d’Epargne toujours très engagée

11 mars 2019

Le 1er mars 2019, dans ses locaux de la Ferme Fleurynck à Leffrinckoucke, le Président de l’APAHM (Aide aux Personnes Agées ou à Handicap Moteur), Jo DAIRIN, a reçu les représentants des structures mécènes qui ont participé au financement du véhicule adapté nécessaire à l’apprentissage de la conduite pour les personnes porteuses d’un handicap moteur.

Ce projet a été soutenu dans le cadre de l’appel à projets 2016 de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne, « Handicaps et accès à l’emploi », et a bénéficié d’une aide financière conséquente. Il a également reçu le « coup de cœur » mécénat lors de l’assemblée générale des sociétaires de la Société Locale d’Epargne Maritime en 2017.

Dans un premier temps, Nathalie DEPLANQUE, Coordinatrice Enseignante de la Conduite Automobile, a présenté en détail les différents équipements du véhicule aux personnes présentes.

Puis Jo DAIRIN a accueilli et remercié chaleureusement chaque représentant des structures mécènes. Jean-Luc DELECLUSE, Président de la Société Locale d’Epargne Maritime, lui a officiellement remis un chèque de 18 000 €, en présence de Marc PIERENS et Jean VERHAGE, administrateurs de la SLE, et Emilie DELATTRE, Chargée d’Affaires Marchés Spécialisés de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

La manifestation s’est achevée par un moment convivial.

Crédits : Juliette Réveillon

26 janv
2019

Remise de chèque à l’association LES CH’TI BOUTS

26 janv 2019

Mise à l’honneur de la Fondation d’entreprise CEHDF ce samedi après-midi au sein de l’association LES CH’TI BOUTS à Rieulay.

Au nom de la Fondation d’entreprise, Monsieur José De Sousa, président de la SLE Douaisis Cambrésis, remet un chèque de 5000 € à Madame Vaudevire, responsable de la ludothèque.

Ce soutien permettra d’aménager les nouveaux locaux afin d’assurer un accueil de qualité pour les enfants et leur famille.

Crédits : Emmanuel Noiret CEHDF