Archives de catégorie : Nos engagements

03 avri
2018

« Réinvente ta banque » la banque nouvelle génération

03 avri 2018

#réinventetabanque
La Caisse d’Epargne Hauts de France implique les jeunes pour définir les contours de l’agence bancaire « jeunes » de demain.

Aujourd’hui, à la Gare Saint-Sauveur à Lille, des étudiants, leurs professeurs et responsables pédagogiques se retrouvent avec les équipes de la Caisse d’Epargne Hauts de France lors d’un afterwork, qui se veut ludique, festif, et décalé, pour le lancement du projet #réinventetabanque.

Au programme : des animations et des surprises à gagner, le tout dans une ambiance décontractée en compagnie de DJ Masterbafunk et de Sonny Saxophoniste.

La Caisse d’Epargne Hauts de France a en effet initié lors du Salon de l’Etudiant et du Lycéen à Lille Grand Palais les 11, 12 et 13 janvier dernier un projet collaboratif, disruptif et participatif, la concrétisation d’une agence bancaire imaginée par des jeunes eux-mêmes.

En impliquant directement les jeunes, le but recherché est d’identifier le portrait-robot de l’agence bancaire « Jeunes » de demain, au travers d’une banque d’idées à exploiter, et d’identifier le projet qui aura répondu le plus à la problématique de l’entreprise.

Lors du salon de l’Etudiant et du Lycéen en janvier dernier, une animation itinérante proposait aux jeunes visiteurs d’intégrer un panel et de participer à la projection de leur agence de demain via des tablettes tactiles. Une programmation innovante leur permettait de disposer d’une mécanique de wording (mots-clés) en lien avec le thème. Des propositions de mots les aidaient à définir quelles étaient, selon eux, les priorités de l’agence bancaire de demain.

Des écoles régionales, le CNAM Hauts-de-France, l’IESEG Lille, l’ISEG Lille, YNCREA Lille, le Pôle Sup Baudimont Arras et EFFICOM Lille, les directeurs d’établissement, responsables pédagogiques, professeurs  et leurs étudiants, ont adhéré au projet #réinventetabanque et ont commencé à travailler sur le dossier.

#réinventetabanque c’est l’agence du futur, les jeunes doivent définir son format (fixe ou nomade), son modèle de relation (physique ou digitale), ses services, son expérience client, etc. le tout en validant leurs hypothèses et leurs préconisations en sollicitant la communauté de jeunes entre 16 et 25 ans qui a été constituée lors du Salon de l’Etudiant et du Lycéen et qui est régulièrement sollicitée.

Fin 2018, une restitution des travaux des étudiants sera organisée devant un jury de collaborateurs de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

La Caisse d’Epargne Hauts de France s’engage à mettre  en œuvre, dans la mesure du possible, le projet qui sera retenu.

Une dotation de 5000 € sera faite au projet vainqueur, les autres projets se verront remettre une dotation de 1500 €.

06 octo
2017

PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou

06 octo 2017

Brice Dellsperger avec François Chaignaud, Body Double 35, 2017.

Nous avons eu l’occasion de visiter l’exposition PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou, 1967-2017. Dans le cadre de son 40e anniversaire le Centre Pompidou a choisi la ville de Lille et plus particulièrement le mythique centre d’arts contemporains, Le Tripostal, afin d’y exposer un ensemble d’oeuvres d’art : sculptures cinétiques, performances, vidéos (principalement) et enfin des installations.

PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou Cliquez pour tweeter

Performance !  bouscule la pratique de l’exposition.
Le projet met en scène une histoire singulière, jouant de l’instant éphémère et de sa possible
répétition par l’image ou le reenactment. S’y croisent les nombreux domaines artistiques qui convergent dans l’oeuvre performée : la danse et la chorégraphie, la musique et les pratiques
sonores, le langage du geste construit par toutes les possibilités du corps, les dispositifs ouverts
d’installations participatives ou immersifs, plaçant au cœur de l’œuvre l’expérience du spectateur.

Source

Pia Camil, El Espectacular telon I,II,III,IV, 2013.

Le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou vise une cible plus large et propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l’année.

Cette exposition a été réalisée sous la direction des commissaires d’exposition Bernard Blistène, Directeur du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle, et Marcella Lista, Conservatrice du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle.

Vous y retrouverez les oeuvres de : VITO ACCONCI, SAÂDANE AFIF, DOUG AITKEN, FRANCIS ALŸS, ÉLEANOR ANTIN, JÉRÔME BEL, ANGELA BULLOCH, PIA CAMIL, CLAUDE CLOSKY, DANICA DAKIC, GUY DE COINTET, BRICE DELLSPERGER, RINEKE DIJKSTRA, STAN DOUGLAS, HANS-PETER FELDMANN, ROBERT FILLIOU, KIT FITZGERALD, AURÉLIEN FROMENT, DAN GRAHAM, RENÉE GREEN, PIERRE HUYGHE, RYOJI IKEDA, JOAN JONAS, MIKE KELLEY, HASSAN KHAN, XAVIER LE ROY & SCARLET YU, BABETTE MANGOLTE & TRISHA BROWN, CHRISTIAN MARCLAY, AERNOUT MIK, BRUCE NAUMAN, CLAES OLDENBURG, DENNIS OPPENHEIM, ANTHONY RAMOS, LILI REYNAUD DEWAR, LA RIBOT, JOHN SANBORN, SARKIS, GILLES TOUYARD, PETER WELZ & WILLIAM FORSYTHE, FRANZ WEST.

Sans oublier la suite de l’exposition à la Gare Saint Sauveur, dans le cadre de l’Automne 2017 Gare Saint Sauveur.
>> Découvrez JEUX RITUELS & RÉCRÉATIONS, du 07 SEPTEMBRE au 05 NOVEMBRE 2017 (entrée gratuite).

Lili Reynaud Dewar, I am intact and I don’t care, 2013.

Crédits photo :

© Marion Boilly

© Angela Bulloch

© Centre Pompidou, MNAM-CCI

© Brice Dellsperger. Vidéogramme. Courtesy Air de Paris.

15 mai
2017

HEURES ITALIENNES : trésors de la peinture italienne en Picardie (XIVe-XVIIIe siècles)

15 mai 2017

« Heures italiennes » propose une exploration inédite des collections publiques de peinture italienne conservées dans les musées et dans les églises de Picardie.

En présentant dans quatre villes – Amiens, Chantilly, Beauvais et Compiègne – les grands foyers de création artistique, de Turin à Naples, du XIVe au XVIIIe siècle, « Heures italiennes » propose une double invitation à l’itinérance dans le temps et dans l’espace. Plus de 200 tableaux, prêtés par 13 musées et 11 églises, permettent de saisir l’ampleur et la qualité des collections picardes, par le biais d’un parcours chronologique.

HEURES ITALIENNES : trésors de la peinture italienne en Picardie (XIVe-XVIIIe siècles) Cliquez pour tweeter

 

Forte de chefs-d’œuvre emblématiques de l’art de la Renaissance, la collection du duc d’Aumale et le site du château de Chantilly semblaient tout indiqués pour accueillir l’une des étapes marquantes de l’exposition.

Le XVIe siècle italien en particulier est incarné, dans l’exposition, par quelques-uns des plus grands noms de l’histoire de la peinture occidentale – Raphaël, Titien, Sebastiano del Piombo, Salviati, Tintoret ou Véronèse – et offre un large panorama sur les différentes écoles de la péninsule.

32 tableaux provenant de plusieurs musées et églises de Picardie dialoguent avec la fantastique collection italienne du duc d’Aumale tout au long d’un parcours Renaissance à travers le château.

Mécène du Domaine de Chantilly, la Fondation Caisse d’Epargne pour la solidarité, l’innovation et la culture est le mécène de cette exposition.

Chantilly, Musée Condé (Domaine de Chantilly) – Département La Renaissance (XVIe siècle)

➤ Exposition ouverte au public : 24 mars-2 juillet 2017.

09 mai
2017

50 ans des Gothiques

09 mai 2017

Le club de hockey sur glace « les gothiques » a lancé les festivités de son 50eme anniversaire au Coliseum d’Amiens entourés de ses invités, partenaires, fidèles supporters, bénévoles, joueurs emblématiques… La Caisse d’Epargne Hauts de France, partenaire historique du club était bien sûr présente pour fêter dignement cet évènement.

Pour son demi-siècle d’existence, le club s’est offert pour l’occasion l’équipe de France qui a disputé, face à la Suisse, le premier de ses huit matches de préparation avant le mondial à Paris (5 au 21 mai).

Malgré la défaite des français (4-3), la fête s’est poursuivie dans la bonne humeur avec le match des « légendes », réunissant les frères Rozenthal, Antoine Richer, Roger Dubé, Vincent Bachet, et bien d’autres encore pour un court match très sympathique.   Mathieu Mille, collaborateur de la Caisse d’Epargne Hauts de France et ancien joueur du club était également présent.

Les 70 clients invités par la Caisse d’Epargne Hauts de France à cette occasion ont pu prolonger leur soirée dans une ambiance « dance floor » dans le gymnase du Coliseum aménagé à cette occasion.