Archives de catégorie : Actualités

25 octo
2017

Une passion partagée : la collection Gigi & Marcel Burg au MusVerre

25 octo 2017

Le MusVerre* présente du 7 Octobre 2017 au 4 mars 2018, l’exposition « Une passion partagée », rassemblant un ensemble rare d’art contemporain de verre assemblé entre 1983 et 2017 par les deux collectionneurs Gigi et Marcel Burg.

Cette exposition temporaire rend hommage au couple de collectionneurs Gigi et Marcel Burg.

Une passion partagée : la collection Gigi & Marcel Burg au MusVerre Click To Tweet

En près de 25 années, ils ont construit une collection exceptionnelle, tant par le choix des artistes retenus que par la qualité des pièces réunies. Cette exposition regroupe 86 oeuvres de 65 artistes venus de tous horizons parmi lesquelles des œuvres majeures d’artistes de renommée internationale tels que le couple Libensky-Brychtova, Jaroslav Matous, Koen Vanderstukken ou encore Tom Patti.

En mettant en exergue la force et la diversité de leur collection, ils partagent avec nous leur passion et nous offre un panorama majestueux de la verrerie internationale.

Gigi et Marcel Burg

C’est l’histoire d’amour de deux passionnés et collectionneurs d’art suivant toujours leurs convictions personnelles et se laissant toujours tenter par de nouveaux achats. Leurs voyages, les rencontres avec les artistes leur ont permis de parfaire leurs connaissances et de découvrir ce qu’il y avait de neuf en verre. Peu avant son décès en septembre 2016, Marcel Burg a décidé de léguer la totalité de leur collection au MusVerre. Ce don exceptionnel vient compléter et enrichir le fonds du musée.

C’est à travers leur histoire que nous découvrons une collection symbolique et haute en couleur.

Vases en verre soufflé réalisé par Jean-Claude Novaro, 1985-1998

Considéré comme l’un des plus grands maîtres verriers contemporains, Jean-Claude Novaro ne cesse de repousser les limites de son art. On découvre ici une des techniques utilisées par l’artiste qui consiste à utiliser l’oxyde métallique doré ou de la feuille d’or qu’il associe aux couleurs entre deux couches de verres clair pour rehausser ses oeuvres.

Verre soufflé, émaillé, fil de fer par Sibylle Perretti

« Tout acte créatif est une mise en matière d’émotions furtives ou durables, ornières ou méplats marquant son chemin de vie »

Cette oeuvre augmente l’expression émotionnelle en retirant toute réalité originelle. L’artiste essaye de découvrir et d’explorer des mondes cachés dans lesquels une harmonie peut guérir et exister.

Neoteric Wheel, verre moulé dans le sable par Harry E.Stuart, 1992

Ce genre unique qui produit de nouveaux concepts sculpturaux démontre que l’art contemporain du verre devient un art à part entière.

Kiwi, oeuvre réalisée par Jaroslav Matous, 2008

Se nourrissant de la nature qui l’entoure, l’artiste capte de multiples détails éphémères. Ornés de petits fils de fer et de perles colorées et fondues, ces formes simples, ces couleurs intenses nous procure douceur et légèreté.

Nous vous conseillons d’aller découvrir sans plus attendre cette collection présentée du 7 Octobre 2017 au 4 mars 2018.

MusVerre*

76, rue du Général de Gaulle – Sars-Poteries (France)

tél +33 (0)3 59 73 16 16 

musverre@lenord.fr / lenord.fr

Ouvert tous les jours de 11h à 18h sauf le lundi, le 25/12 et le 01/01.

17 octo
2017

Focus sur les expositions « Jean-François Millet » et « Millet USA », Palais des Beaux-Arts Lille

17 octo 2017

Nous sommes extrêmement fiers de vous présenter la rétrospective consacrée à l’artiste peintre Jean-François Millet, présentée au Palais des Beaux-Arts de Lille. Cette rétrospective est composée de deux expositions « Jean-François Millet » et « Millet USA ».

C’est l’exposition-événement de cette année ! 

Nous sommes extrêmement fiers de vous présenter la rétrospective consacrée à l’artiste peintre Jean-François Millet, présentée au Palais des Beaux-Arts de Lille. Cette rétrospective est composée de deux expositions « Jean-François Millet » et « Millet USA ».

C’est l’exposition-événement de cette année ! 

Focus sur la rétrospective Jean-François Millet Click To Tweet

J.F.Millet, rétrospective

Jean-François Millet (1814-1875)
Des glaneuses dit aussi Les glaneuses, 1857, Huile sur toile, H. 83,5 ; L. 110 cm, Musée d’Orsay.

Grand mécène des deux expositions, nous avons pu bénéficier d’une visite privée en présence des commissaires d’exposition :

  • Bruno Girveau, directeur du Palais des Beaux-Arts et du musée de l’Hospice Comtesse de Lille.
  • Annie Scottez-De Wambrechies, conservateur en chef des départements peintures et sculptures XIXe siècle, Palais des Beaux-Arts de Lille.
  • Chantal Georgel, conservateur général du patrimoine à l’Institut national d’Histoire de l’art à Paris.
  • Régis Cotentin, chargé de la programmation contemporaine au Palais des Beaux-Arts de Lille.

L’ Angélus est sans doute, avec La Joconde, le tableau le plus célèbre de l’art occidental. Paradoxalement, l’ensemble de l’œuvre de Jean-François Millet est aujourd’hui à redécouvrir. C’est ce que vous propose cette exposition-rétrospective qui réunit un ensemble exceptionnel de prêts de grandes collections publiques et privées du monde entier.

Source

Jean-François Millet (1814-1875), L ‘Angélus, entre 1857 et 1859, Huile sur toile, H. 55,5 ; L. 66 cm, Paris, musée d’Orsay, Legs d’Alfred Chauchard, 1909.

 

La grande rétrospective internationale au Palais des Beaux-Arts de Lille met en lumière un artiste profondément inventif et admiré de l’avant-garde, dessinateur talentueux. Trop longtemps étiqueté “peintre paysan”, ses peintures et dessins révèlent avant tout l’univers sensible et poétique d’un peintre hors norme qui a profondément marqué Van Gogh, Pissarro, Seurat, Gauguin, Permeke, Dali et plus récemment Banksy.

L’artiste a aussi connu une postérité américaine, que l’exposition Millet USA nous fait découvrir à travers des œuvres de poètes, de peintres, de photographes et de cinéastes, d’Edward Hopper à Dorothea Lange, en passant par Terrence Malick ou Mat Collishaw.

Découvrez également une sélection d’œuvres graphiques des contemporains de Jean-François Millet provenant du fonds du musée et de collections privées.

Nous vous conseillons vivement d’aller voir sans plus attendre les expositions qui sont présentées du 13 octobre 2017 au 22 janvier 2018.

Les expositions Jean-François Millet et Millet USA sont reconnues d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/service des musées de France et bénéficient à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Source

Le mot d’Alain Denizot, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France

Pourquoi la Caisse d’Epargne Hauts de France a fait le choix d’être mécène de l’exposition Jean-François Millet au Palais des Beaux-Arts de Lille (14 octobre 2017- 21 janvier 2018) ?

Tout d’abord, cette magnifique exposition « rétrospective » consacrée à  Millet sera l’un des moments culturels « phare » de la région Hauts de France et nous sommes heureux et  fiers d’en être le mécène privé. Grande banque coopérative, la Caisse d’Epargne Hauts de France est très impliquée dans le développement économique et la vie culturelle de la région. Nous partageons la conviction, avec Bruno Girveau, Directeur du Palais des Beaux-Arts, que ce sont des leviers d’attractivité territoriale incontournables et indissociables.

La Caisse d’Epargne est un partenaire historique du Palais des Beaux-Arts de Lille

Absolument, nous accompagnons le Palais des Beaux-Arts de Lille de longue date.

Nous avons notamment apporté notre contribution à  « l’ouverture digitale » du Palais des Beaux-Arts à tous les publics. En 2012, notre mécénat avait permis au Palais des Beaux-Arts de mettre à disposition de ses visiteurs des visioguides, outils de guidage et d’interprétation des œuvres des collections permanentes du musée. En 2013, notre soutien a facilité la création d’une application sur tablette tactile renforçant également l’accessibilité des œuvres et des parcours de découvertes. En 2016, nous avons accompagné le Palais des Beaux-Arts de Lille dans le déploiement de son nouveau site Internet.

Vous avez également été mécène de grandes expositions au Palais des Beaux-Arts de Lille ?

La Caisse d’Epargne a en effet été mécène de très grandes expositions : « l’Atelier de la Monnaie » en 2007, « Echappées Nordiques » en 2008 et « Finoglio » en 2010.

Dans le cadre de la saison culturelle «Renaissance» de lille3000, dont elle est également partenaire officiel, la Caisse d’Epargne a récemment été mécène de l’enthousiasmante exposition «Joie de Vivre», comme auparavant en 2012, dans le cadre de la programmation Fantastik de lille3000, elle avait été mécène de l’exposition internationale « Les fables du paysage flamand au XVIème siècle ».

Crédits photo :
© Marion Boilly
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
06 octo
2017

PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou

06 octo 2017

Brice Dellsperger avec François Chaignaud, Body Double 35, 2017.

Nous avons eu l’occasion de visiter l’exposition PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou, 1967-2017. Dans le cadre de son 40e anniversaire le Centre Pompidou a choisi la ville de Lille et plus particulièrement le mythique centre d’arts contemporains, Le Tripostal, afin d’y exposer un ensemble d’oeuvres d’art : sculptures cinétiques, performances, vidéos (principalement) et enfin des installations.

PERFORMANCE ! Les collections du Centre Pompidou Click To Tweet

Performance !  bouscule la pratique de l’exposition.
Le projet met en scène une histoire singulière, jouant de l’instant éphémère et de sa possible
répétition par l’image ou le reenactment. S’y croisent les nombreux domaines artistiques qui convergent dans l’oeuvre performée : la danse et la chorégraphie, la musique et les pratiques
sonores, le langage du geste construit par toutes les possibilités du corps, les dispositifs ouverts
d’installations participatives ou immersifs, plaçant au cœur de l’œuvre l’expérience du spectateur.

Source

Pia Camil, El Espectacular telon I,II,III,IV, 2013.

Le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou vise une cible plus large et propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l’année.

Cette exposition a été réalisée sous la direction des commissaires d’exposition Bernard Blistène, Directeur du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle, et Marcella Lista, Conservatrice du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle.

Vous y retrouverez les oeuvres de : VITO ACCONCI, SAÂDANE AFIF, DOUG AITKEN, FRANCIS ALŸS, ÉLEANOR ANTIN, JÉRÔME BEL, ANGELA BULLOCH, PIA CAMIL, CLAUDE CLOSKY, DANICA DAKIC, GUY DE COINTET, BRICE DELLSPERGER, RINEKE DIJKSTRA, STAN DOUGLAS, HANS-PETER FELDMANN, ROBERT FILLIOU, KIT FITZGERALD, AURÉLIEN FROMENT, DAN GRAHAM, RENÉE GREEN, PIERRE HUYGHE, RYOJI IKEDA, JOAN JONAS, MIKE KELLEY, HASSAN KHAN, XAVIER LE ROY & SCARLET YU, BABETTE MANGOLTE & TRISHA BROWN, CHRISTIAN MARCLAY, AERNOUT MIK, BRUCE NAUMAN, CLAES OLDENBURG, DENNIS OPPENHEIM, ANTHONY RAMOS, LILI REYNAUD DEWAR, LA RIBOT, JOHN SANBORN, SARKIS, GILLES TOUYARD, PETER WELZ & WILLIAM FORSYTHE, FRANZ WEST.

Sans oublier la suite de l’exposition à la Gare Saint Sauveur, dans le cadre de l’Automne 2017 Gare Saint Sauveur.
>> Découvrez JEUX RITUELS & RÉCRÉATIONS, du 07 SEPTEMBRE au 05 NOVEMBRE 2017 (entrée gratuite).

Lili Reynaud Dewar, I am intact and I don’t care, 2013.

Crédits photo :

© Marion Boilly

© Angela Bulloch

© Centre Pompidou, MNAM-CCI

© Brice Dellsperger. Vidéogramme. Courtesy Air de Paris.

19 sept
2017

La Caisse d’Epargne Hauts de France a fait sa rentrée !

19 sept 2017

Le mardi 5 septembre, plus de 100 étudiants ont choisi la Caisse d’Epargne Hauts de France pour réaliser leur alternance.

La Caisse d’Epargne Hauts de France a fait sa rentrée ! Click To Tweet

Engagée dans l’accompagnement des jeunes au sein du territoire, chaque année l’équipe des Ressources Humaines recrute pour les métiers phare de la banque : Agence bancaire, Gestion du patrimoine, Centre d’affaire, Gestion du professionnel et les métiers fonctionnels tel que le Marketing, la Communication ou encore le Support des opérations bancaires.

Cette année, plus de 100 étudiants issus d’IUT, Universités, d’Ecoles de Commerce, de Gestion, de Management réalisent leur formation en Licence professionnelle, Bachelor, Master… et développent leurs connaissances du monde bancaire. L’alternance est un dispositif d’accompagnement qui permet à l’entreprise de transmettre les gestes du métier, la culture et les règles collectives et à l’étudiant d’apprendre à devenir un banquier et de vérifier si le métier lui convient ou non.

C’est également un apprentissage pour le tuteur et le manager qui en transmettant leur connaissances, revisitent leur manière de faire, font du mentoring inversé avec les étudiants. Chaque année nous avons de très belles surprises ! Nous recherchons toujours les pépites, ceux qui se réaliseront lors de leurs parcours et auront envie de s’épanouir avec nous. Il arrive fréquemment que des étudiants maturent leur projet et poursuivent leurs études avec un master en Gestion Patrimoniale ou en Management des Entreprises avant d’intégrer le monde de l’entreprise.

Envie d’intégrer la CEHDF pour votre alternance 2018/2019 ? C’est par ici.

06 juil
2017

#1jour1chiffre : la mixité au cœur des préoccupations de la Caisse d’Epargne Hauts de France

06 juil 2017

La mixité à la Caisse d’Epargne Hauts de France, c’est 58 % de femmes en poste. La mixité renforce notre attractivité et notre capacité à attirer et conserver tous les talents. Elle accroît la capacité d’innovation et l’efficacité de nos organisations, et constitue à ce titre un vecteur de performance de la Caisse d’Epargne Hauts de France en particulier et de notre groupe en général.

La mixité au cœur des préoccupations de la Caisse d’Epargne Hauts de France Click To Tweet

La mixité est au centre de notre démarche de responsabilité sociale.

Au-delà d’un seul rééquilibrage professionnel entre les hommes et les femmes, à la Caisse d’Epargne Hauts de France, nous pensons que la notion de mixité professionnelle induit une véritable transformation de l’entreprise. Celle-ci doit être à la fois culturelle et organisationnelle et avoir un impact, par exemple, sur les parcours professionnels, les conditions de travail ou encore la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle.

Au sein du groupe BPCE, nous pensons que de nombreux facteurs doivent être pris en compte afin de favoriser la mixité dans l’entreprise :

  • Le recrutement : à la Caisse d’Epargne Hauts de France, l’évaluation des qualités requises pour occuper un poste se fait de manière objective, entre savoir, savoir-faire et savoir-être.
  • La formation : la volonté d’accéder à des postes à responsabilités n’est pas réservée aux hommes.
  • La gestion des carrières : ni le potentiel ni l’ambition n’ont de sexe.
  • La rémunération : elle doit être déterminée à partir de critères objectifs.
  • La conciliation des temps : l’engagement et la performance ne se mesurent pas au temps passé au travail.
  • La maternité : il est tout à fait possible de concilier vie professionnelle réussie et vie familiale épanouie.

Au sein de la Caisse d’Epargne Hauts de France, nous considérons que la mixité est un sujet dans lequel tous les acteurs de l’entreprise, mais également l’État et l’ensemble de la société, ont un rôle à jouer, et ce, jour après jour.

#PlusGrandPlusProche