Archives mensuelles : mars 2019

27 mars
2019

Partenariat « gagnant-gagnant » entre l’Université de Picardie Jules Verne et la Caisse d’Epargne Hauts de France

27 mars 2019

Ce mercredi 27 mars à 16h00 dans les locaux de l’Université de Picardie Jules Verne, le Professeur Mohammed BENLAHSEN, Président de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) et Laurent ROUBIN, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France, signent officiellement leur convention de partenariat.

Les deux institutions entretiennent depuis de nombreuses années des relations cordiales et collaborent à des projets d’intérêt commun. La Caisse d’Epargne Hauts de France est d’ailleurs membre fondateur de la fondation de l’Université de Picardie Jules Verne.
L’Université de Picardie Jules Verne et la Caisse d’Epargne Hauts de France ont souhaité amplifier leur collaboration en concluant un partenariat « gagnant-gagnant », qui comprend plusieurs volets.

Offres de stages et de contrats en alternance

Avec 3000 collaborateurs, la Caisse d’Epargne Hauts de France est un employeur majeur de la région Hauts de France. Forte de son histoire et de son ancrage dans les territoires, la Caisse d’Epargne Hauts de France contribue activement au développement de l’économie régionale et de l’emploi.

  • Elle a recruté, en 2018, 150 nouveaux collaborateurs.
  • Elle mise, en outre, sur la formation professionnelle des jeunes et propose chaque année aux étudiants des stages et des contrats en alternance. Elle a ainsi formé, en 2018, 130 jeunes alternants aux métiers de la banque et de l’assurance. Dans le cadre du partenariat avec l’UPJV, la Caisse d’Epargne Hauts de France propose d’accueillir des étudiants en stage ou en alternance. Pour ce faire, la banque participera aux forums et Portes Ouvertes organisées par l’UPJV, ce qui lui permettra d’aller directement à la rencontre des étudiants en recherche d’opportunités.
  • Enfin, des collaborateurs experts de la Caisse d’Epargne Hauts de France pourraient également être mobilisés pour dispenser des actions de formation dans le domaine de la finance

Sensibilisation à l’entrepreneuriat pour développer l’esprit d’entreprendre

Acteur économique majeur sur son territoire, la Caisse d’Epargne Hauts de France s’associe aux décideurs régionaux pour accompagner les initiatives qui contribuent au développement du territoire. L’entrepreneuriat, la création d’entreprise sont porteurs de développement économique et social. C’est pourquoi, la Caisse d’Epargne Hauts de France soutiendra les actions de sensibilisation à l’entrepreneuriat menées par l’Université de Picardie Jules Verne en faveur de ses étudiants dont certains seront chefs d’entreprise demain !

Accompagnement des manifestations scientifiques, pédagogiques et culturelles

Certaines manifestations scientifiques, pédagogiques et culturelles organisées par l’Université de Picardie Jules Verne, y compris dans le cadre de son cinquantième anniversaire, recevront le soutien de la Caisse d’Epargne Hauts de France. Une collaboration sera menée dès le mois d’avril entre les 2 structures pour définir les actions à soutenir dans le cadre du programme du cinquantenaire sur l’année 2019.

Des conditions tarifaires avantageuses pour les étudiants et collaborateurs de l’Université de Picardie Jules Verne

En outre du soutien apporté aux projets de l’UPJV, les 30 000 étudiants et 2200 collaborateurs de l’Université de Picardie Jules Verne bénéficieront, s’ils le souhaitent, de conditions tarifaires avantageuses sur une palette complète de services bancaires (offres Etudiants Partenaires, offres Salariés Partenaires) :

  • Gestion de comptes y compris pour les étudiants qui effectuent des séjours à l’étranger
  • Epargne
  • Assurances de personnes et de biens
  • Financements (notamment les prêts étudiants et Jeunes actifs)

Pour répondre de manière qualitative et adaptée aux sollicitations et aux besoins des étudiants et des collaborateurs de l’UPJV, la Caisse d’Epargne Hauts de France va mobiliser ses équipes de chargés de partenariat, ses espaces partenaires d’Amiens et de Compiègne mais aussi les agences de ses 5 régions commerciales concernées ainsi que ses services de Banque Digitale Multimédia.

Mohammed BENLAHSEN, Président de l’Université de Picardie Jules Verne :

Ce partenariat est une belle illustration d’une communauté de valeurs au-delà d’une collaboration public/privé, que nous souhaiterions développer avec le monde socio-économique. Si la Caisse d’Epargne est à nos côtés depuis de nombreuses années, la signature de cette convention témoigne de notre souci commun de partage, de solidarité et de transmission. Ainsi, nous sommes convaincus que se focaliser sur les valeurs est un investissement d’avenir inclusif qui ré-enchante notre présent car « Rien n’a plus de valeur qu’aujourd’hui » disait Goethe.

Laurent ROUBIN, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France :

Ce partenariat est le fruit d’une synergie. Nous sommes ravis de développer ce partenariat avec l’UPJV pour contribuer à son développement et soutenir ses initiatives. La Caisse d’Epargne Hauts de France est la 1ère banque des jeunes en Hauts-de-France (sur la strate 16-25 ans, 1 jeune sur 4 est client de la banque), elle dispose d’expertises et s’adapte aux besoins des étudiants. Les bénéfices pour nos deux établissements seront, j’en suis convaincu, à la hauteur de l’énergie et de l’engagement qui sont déployés au quotidien par l’Université et par nos équipes. Avec un objectif commun : faire gagner et réussir les étudiants !

Crédits : Direction de la communication CEHDF, Direction de la communication UPJV

18 mars
2019

La CEHDF accueille la réunion pédagogique de bassin de l’académie de Lille

18 mars 2019

Jeudi 14 mars, la Caisse d’Epargne Hauts de France a accueilli en son siège de Lille la réunion pédagogique de bassin de l’académie de Lille. Celle-ci avait pour thème : Comment favoriser l’équité et sécuriser le parcours des élèves ? avec un point, notamment, sur la relation école / entreprise.

Philippe Lamblin, Président du COS, et Stéphanie Delva, DRH, ont accueilli les participants, dont Madame Cabuil, Recteur, M. Bessol, Directeur Académique et M. Claval, Directeur Académique Adjoint.

Stéphanie Delva a rapidement présenté la CEHDF et évoqué nos politiques « Relations Ecole » et « Alternance » sur l’ensemble de nos bassins d’emploi. En tissant des liens de proximité avec les écoles de la région, les équipes RH interviennent auprès des jeunes dans les lycées, les universités et les écoles de la région en participant à des jurys, des ateliers CV ou de construction du projet professionnel.

En 2018, la CEHDF a accompagné et formé 130 jeunes alternants aux métiers de la banque et de l’assurance. Le travail de proximité et de terrain nous permet de resserrer les liens entre le monde de l’école et de l’entreprise dans une logique positive, constructive, et collaborative, … bref, une logique « gagnant-gagnant ».

Stéphanie Delva, DRH

Enfin, elle a conclu en rappelant que nous accueillons, à la demande, des groupes d’étudiants sur nos sites et sur tout le territoire pour présentation de nos métiers, et que nous pouvons également accueillir des enseignants pour une immersion : « Vis ma vie dans tous les métiers et sur tout le territoire. »

11 mars
2019

La fondation d’entreprise Caisse d’Epargne toujours très engagée

11 mars 2019

Le 1er mars 2019, dans ses locaux de la Ferme Fleurynck à Leffrinckoucke, le Président de l’APAHM (Aide aux Personnes Agées ou à Handicap Moteur), Jo DAIRIN, a reçu les représentants des structures mécènes qui ont participé au financement du véhicule adapté nécessaire à l’apprentissage de la conduite pour les personnes porteuses d’un handicap moteur.

Ce projet a été soutenu dans le cadre de l’appel à projets 2016 de la Fondation d’entreprise Caisse d’Epargne, « Handicaps et accès à l’emploi », et a bénéficié d’une aide financière conséquente. Il a également reçu le « coup de cœur » mécénat lors de l’assemblée générale des sociétaires de la Société Locale d’Epargne Maritime en 2017.

Dans un premier temps, Nathalie DEPLANQUE, Coordinatrice Enseignante de la Conduite Automobile, a présenté en détail les différents équipements du véhicule aux personnes présentes.

Puis Jo DAIRIN a accueilli et remercié chaleureusement chaque représentant des structures mécènes. Jean-Luc DELECLUSE, Président de la Société Locale d’Epargne Maritime, lui a officiellement remis un chèque de 18 000 €, en présence de Marc PIERENS et Jean VERHAGE, administrateurs de la SLE, et Emilie DELATTRE, Chargée d’Affaires Marchés Spécialisés de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

La manifestation s’est achevée par un moment convivial.

Crédits : Juliette Réveillon

06 mars
2019

« Le Cancer du Sein, Parlons-en ! »

06 mars 2019

La Caisse d’Epargne et Ines de la Fressange Paris créent une collection exclusive de cartes bancaires au profit de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ».

Le 8 mars prochain, à l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes, la Caisse d’Epargne et Ines de la Fressange Paris s’associent en faveur de la lutte contre le cancer du sein. De cette collaboration est née une collection de cartes bancaires inédites dont les visuels sont proposés au tarif de deux euros. Pour chaque carte souscrite, la Caisse d’Epargne abondera de deux euros, soit quatre euros par carte reversés à l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ».

A travers cette initiative baptisée #1FemmeSur8Mars, la carte bancaire devient non seulement un accessoire de mode, mais surtout un engagement en faveur d’une cause importante, celle du cancer du sein, qui touche encore aujourd’hui une femme sur huit.

La célèbre mannequin et styliste, Ines de la Fressange, icône de mode et porte-parole engagé, a dessiné les visuels de cette nouvelle collection de cartes bancaires Caisse d’Epargne déclinées en version Visa Classic, Visa Premier et Visa Platinum.

Les visuels des cartes seront proposés au tarif de deux euros et pour chaque carte souscrite, la Caisse d’Epargne versera deux euros supplémentaires pour la recherche contre le cancer du sein : soit la somme de quatre euros par carte. L’intégralité des fonds sera reversée à l’association « Le Cancer du sein Parlons-en ! ».

Parallèlement, cette initiative sera accompagnée d’un dispositif digital de sensibilisation à cette cause et d’appel au don au profit de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! pour inciter au dépistage précoce et faire progresser la recherche.

Les cartes bancaires seront proposées en édition limitée, (32 000 exemplaires) et disponibles dans les agences et sur le site Internet de la Caisse d’Epargne à partir du 8 mars. Chaque carte sera accompagnée d’un porte-cartes en cuir rouge, lui aussi dessiné par Ines de la Fressange.

« En tant que femme, je me sens bien évidemment concernée par le cancer du sein, mais en vérité on devrait tous l’être. La maladie peut toucher une amie, une collègue, une sœur… 1 femme sur 8, c’est énorme ! Ça peut être n’importe quelle femme qui nous est chère et tant que cette maladie continuera de faire des victimes, il faut soutenir la recherche. »


Ines de la Fressange.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient compléter leur soutien à l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », la plateforme de dons en ligne Espace Asso développée par la Caisse d’Epargne sera mise à disposition : https://cancerdusein.espacedons.com

Suivez cette belle initiative sur nos réseaux sociaux avec le hashtag #1FemmeSur8Mars

À propos d’Ines de la Fressange :

Modèle et muse de Karl Lagerfeld, ambassadrice de la Maison Chanel, Ines de la Fressange est aujourd’hui également créatrice, femme d’affaires, et écrivain. Elle est à la fois l’ambassadrice de la maison de souliers parisiens Roger Vivier et directrice artistique de sa marque éponyme Ines de la Fressange Paris. Son livre “la Parisienne” a été publié en 17 langues et vendu à plus d’un million d’exemplaires. Devenu culte, cet ouvrage confirme à quel point Ines de la Fressange est LA référence de la Parisienne du XXIème siècle.

À propos de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » :

En France, en 1994, le groupe Estée Lauder s’associe avec le magazine Marie Claire pour créer l’association “Le Cancer du Sein, Parlons-en !”. Le premier mois Octobre rose est lancé. L’association est dotée d’une double mission : mettre en place chaque année une campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein et récolter des dons pour soutenir la recherche à travers les Prix Ruban Rose créés par l’association en 2003. Depuis 2004, l’association a récolté grâce à l’action de ses partenaires et de ses membres fondateurs 2 650 000 euros, distribués auprès de 60 chercheurs et soignants : https://www.cancerdusein.org

Crédits : Ines de la Fressange Paris, BPCE, Caisse d’Epargne